Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vidéos APHG 59-62

Publié par David NOËL

prise-bastille.jpgLa régionale Nord-Pas-de-Calais de l'APHG (Association des Professeurs d'Histoire-Géographie) organisait hier sa journée d'étude annuelle sur le thème « Regards sur la Révolution Française ».

Intéressé par le thème (j'aime beaucoup la période révolutionnaire et cette année encore, j'ai des classes de 4ème), je m'étais inscrit sur le net au moment des inscriptions au Plan Académique de Formation. J'ai reçu l'ordre de mission dans mon casier un peu avant les vacances de Toussaint.

La journée d'étude se déroulait au lycée Faidherbe de Lille, dans la salle de conférence. Ils sont bien équipés, au lycée Faidherbe, ils ont une superbe salle de conférence ! Sur place, j'ai eu le plaisir de retrouver pas mal de connaissances, d'anciens collègues de l'année de stage, une ancienne collègue du Quesnoy, c'était très sympa. En tout cas, il y avait du monde, peut-être une centaine de personnes, c'était un succès.

Après avoir pris un café et mangé une viennoiserie, je suis allé jeter un coup d'oeil sur les livres des différents invervenants en vente sur la table de la librairie Meura. A la pause du matin, j'ai acheté deux bouquins, le livre d'Albert Mathiez sur la réaction thermidorienne (un classique) et le livre d'Olivier Pétré-Grenouilleau sur les traites négrières.

François Da Rocha Carneiro, professeur au lycée Jean Moulin de Roubaix et président de l'APHG Nord-Pas-de-Calais présidait cette journée d'étude et a présenté les différents intervenants.

Le matin, Bernard Gainot (Paris I), Laurent Brassart (Lille III) et Olivier Pétré-Grenouilleau (I.G.E.N.) se sont succédés. Bernard Gainot a évoqué les aspects politiques et militaires de la Révolution et essayé de donner une chronologie, Laurent Brassart est intervenu sur les aspects économiques et sociaux et les enjeux historiographiques et Olivier Pétré-Grenouilleau a  traité de la question de la Révolution et de l’abolitionnisme.

L'après-midi, c'est d'abord Frédéric Chappey (Lille III) qui est intervenu sur la sculpture pendant la Révolution Française puis Sophie Leterrier (université d'Artois) qui nous a parlé de musique et Révolution. Catherine Denys (Lille III) a terminé la journée avec une intervention sur la police en Révolution à partir de l'exemple bruxellois.

Notre IPR a conclu la journée en félicitant l'APHG pour cette journée d'étude passionnante et réussie qui renouvelle nos connaissances sur la Révolution française.

J'ai pris sept pages de notes. Dès que j'aurai un peu de temps, je vais essayer d'en retaper une partie pour mes collègues... Prochain stage à Harnes, le 22 novembre, pour une journée consacrée au développement durable dans les nouveaux programmes de géographie.

Commenter cet article