Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vidéos APHG 59-62

Publié par David NOËL

Aujourd'hui, j'ai passé une journée sur la braderie d'Hénin-Beaumont, à animer mon stand politique, devant mon local politique. La braderie du centre ville et de la gare à Hénin-Beaumont, c'est une très très grosse braderie et pour peu que le beau temps soit de la partie, comme aujourd'hui, il y a foule. Inlassablement, j'ai distribué des tracts.
J'avais bien pris un livre d'histoire, l'histoire de la Gestapo de Jacques Delarue (ce n'est pas très gai), que j'ai acheté à Cultura la semaine dernière et que j'ai entamé avant-hier, mais je ne l'ai même pas sorti, je n'ai pas eu le temps.

Parmi les passants, il n'y a pas que des Héninois et depuis que j'enseigne à Leforest, chaque année, je croise des collègues, des élèves ou d'anciens élèves. Cette année, j'ai croisé Mme F........, une collègue prof de maths et Mme L......, une collègue prof de SVT.
Côté élèves, j'ai croisé une nouvelle élève que j'ai cette année, F......., en 4ème E. A vrai dire, si elle ne m'avait pas dit "Ah, bonjour M. Noël" et "maman, c'est mon nouveau prof d'histoire-géo", je ne l'aurais pas reconnue, c'est une élève que je n'ai vue que deux fois depuis le début de l'année et tous les noms et les visages de mes élèves ne sont pas encore gravés dans ma tête. Du fait, j'ai été obligé de lui redemander son prénom et en rentrant à la maison, j'ai consulté ma liste de classe. Maintenant, c'est bon, c'est une élève que j'ai intégrée... J'ai aussi croisé A....., un élève de 6ème D, la classe dont je suis prof principal cette année.
Et puis, j'ai croisé des anciens élèves comme A....., que j'ai eu il y a deux ans au théâtre et qui était l'an dernier en 5ème B (j'étais son prof principal), accompagnée de D......., qui est venue une ou deux fois au club-théâtre. Plus tard, j'ai croisé la maman de F...... qui m'a dit que sa fille la rejoindrait un peu plus tard et effectivement, au moment où je repliais le stand, j'ai croisé F...... à qui j'ai demandé quelques nouvelles sur sa rentrée au lycée. F...... fait partie de ces élèves de la promo 2008-2012 que j'ai vus arriver en 6ème et vus repartir en 3ème ; je l'ai eue en cours pendant trois ans et la dernière année au club-théâtre.

C'est toujours un peu étrange, quand mes deux vies se rencontrent, quand des élèves ou des anciens élèves me voient, un paquet de tracts à la main, distribuer des tracts à la chaîne aux passants ou argumenter pour faire signer une pétition, comme une image furtive de cette autre vie militante à côté de la vie professionnelle. Que disent leurs parents ? Et eux, qu'est-ce qu'ils en pensent, ces élèves qui me voient tracter ? Qu'est-ce qu'ils en pensent quand ils voient des passants refuser le tract, quand ils entendent dans les travées de la braderie des "mi, j'vote pas, ché tous les mêmes" ? Est-ce qu'ils ont vu ces tracts par terre, avec mon visage sali par le passage de centaines de badauds ? Bien sûr aucun des cinq autres partis qui étaient présents sur la braderie n'échappe au phénomène du passant qui prend le tract et le chiffonne pour le jeter à terre dix mètres plus loin, mais l'idée que des élèves ou d'anciens élèves aient pu voir ce qu'ils ne voient pas d'habitude, l'idée que des élèves ou d'anciens élèves aient pu assister à ces petites marques d'hostilité ou d'indifférence qui sont le quotidien du militantisme politique, ça me fait tout drôle...    

Commenter cet article