Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vidéos APHG 59-62

Publié par David NOËL

Bonaparte-pont-Arcole.jpgL'excellent site de décryptage des médias Arrêt Sur Images a consacré vendredi une émission passionnante à un des marronniers de cette rentrée scolaire : on n'apprendrait plus l'histoire de France aux enfants. Ces critiques s'appuient sur plusieurs ouvrages dont celui d'un ancien professeur auteur d'un "altermanuel d'histoire" paru en 2011, Dimitri Casali. Relayée par la presse de droite (Le Figaro magazine), des journaux télévisés (TF1) et des sites d'extrême droite, cette offensive réactionnaire sur les nouveaux programmes a été récupérée par le Front national, Marine Le Pen n'hésitant pas à affirmer que Louis XIV et Napoléon avaient disparu des programmes d'histoire de collège pour être remplacés par l'étude de l'islam (qui a toujours été dans les programmes), d'un empire africain au Moyen-Age et des traites négrières.

Pour les contempteurs des nouveaux programmes, les responsables sont les syndicats enseignants supposés "gauchistes" et les hauts fonctionnaires du ministère de l'Education Nationale aux ordres d'un pouvoir politique animé d'une idéologie de la repentance.

Daniel Schneidermann a donc invité pour en débattre sur le plateau d'ASI l'écrivain Dimitri Casali et Laurent Wirth, notre I.G.E.N. (Inspecteur Général de l'Education Nationale) qui a présidé le groupe de travail qui a élaboré les nouveaux programmes. L'émission se suit comme un match de boxe. Ne mâchant pas ses mots, Laurent Wirth, insulté sur plusieurs sites de la "fachosphère", a été très convaincant et n'a pas fait dans la langue de bois, accusant clairement "l'extrême droite de tenter une mainmise sur l'histoire".


Capture-ASI-26-10-12.jpg"J'accuse l'extrême-droite de tenter une mainmise sur l'histoire"
Qui veut tuer Louis XIV et Napoléon ?

 

Saint Louis rendant la justice sous son chêne, Charles Martel arrêtant les Arabes à Poitiers, Louis XIV dans sa galerie des glaces du palais de Versailles : ces images canoniques de l'histoire de France sont-elles désormais interdites, voire censurées dans les manuels scolaires au bénéfice de l'histoire des empires africains ? Depuis la rentrée, dans la presse de droite et sur certaines chaînes, comme TF1, se déploie une offensive médiatique contre les programmes scolaires d'histoire, accusés de faire passer à la trappe des pans entiers de l'histoire de France. Pour en débattre sur le plateau, deux invités : Dimitri Casali, historien, ancien professeur d'histoire en ZEP et auteur de plusieurs livres qui dénoncent ces programmes d'histoire et la disparition de ces grands personnages emblématiques de l'histoire de France. Face à lui, nous avons invité Laurent Wirth, inspecteur général de l'éducation nationale et président du comité d'experts en charge des nouveaux programmes.

Pour regarder l'émission sur le site d'Arrêt Sur Images, c'est ici (accès réservé aux abonnés).

Commenter cet article