Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vidéos APHG 59-62

Publié par David Noël

Virée à Cultura lundi soir. Au rayon des livres d'histoire, je suis tombé sur un bouquin qui m'a tout de suite attiré de l'historien anglais Ian Kershaw.
Justement, je venais de finir Histoires grecques et je n'avais plus de livre de chevet, ça tombait bien...

Qui ne connaît pas Ian Kershaw ? Spécialiste du nazisme, Ian Kershaw est l'auteur d'une monumentale biographie d'Hitler qui fait autorité. Il est actuellement professeur à l'université de Sheffield.

Son nouveau livre qui vient de paraître en français aux Editions du Seuil dans une traduction de Pierre-Emmanuel Dauzat s'appelle Choix fatidiques, dix décisions qui ont changé le monde 1940-1941.

En dix chapitres, Ian Kershaw revient sur les choix décisifs des années 1940 et 1941 : en l'espace de dix-huit mois, non seulement la guerre devient mondiale, mais le XXe siècle tout entier bascule dans la violence et l'horreur.

La cascade d'évènements qui marque les débuts du conflit confronte les acteurs à des choix qui, pour fatidiques qu'ils aient été, n'étaient cependant pas inéluctables. A Londres, Tokyo, Rome, Moscou, Berlin et Washington, politiques et militaires, qu'ils cherchent une issue à la crise ou tentent de l'exploiter, décident de l'avenir d'un monde où tout semble possible.

Ian Kershaw met en lumière les dynamiques des années 1940-41 et les choix fatidiques qui sont alors faits par Churchill, Hitler, Staline, Roosevelt ou Mussolini, à travers dix décisions d'une portée sans précédent : c'est par exemple le choix de la Grande-Bretagne et de Churchill de poursuivre la guerre et de ne pas engager de négociations avec les Allemands alors que le Cabinet anglais est divisé, ce choix entraîne la décision d'Hitler de préparer l'offensive contre l'Union soviétique pour contraindre l'Angleterre à l'abandon. Dans le même temps, les Japonais décident de profiter de l'affaiblissement des Anglais et des Français pour se lancer à la conquête de l'Asie du Sud qui leur permettre de terminer la guerre avec la Chine malgré l'embargo américain. Au chapitre 4, c'est Mussolini qui choisit de lancer son pays dans une guerre à laquelle il n'est pas préparé par bellicisme et contre l'avis des chefs militaires et du roi.

Trois des dix chapitres du livre de Ian Kershaw sont consacrés aux choix allemands et deux chapitres aux choix japonais. C'est que les puissances de l'Axe sont à l'offensive et ce sont leurs choix qui obligent les alliés à réagir. Un chapitre est consacré à l'Italie, un à la Grande-Bretagne, un à l'URSS et deux aux Etats-Unis. 

Avec un art consommé de l'analyse et de la narration, lan Kershaw livre là une somme magistrale qui se lit avec un grand plaisir. J'ai dévoré les quatre premiers chapitres et je suis en train de lire le cinquième. Je devrais avoir fini de lires Choix fatidiques la semaine prochaine.

Sommaire :

- Londres, printemps 1940, La Grande-Bretagne décide de poursuivre le combat
- Berlin, été et automne 1940, Hitler décide d'attaquer l'Union soviétique
- Tokyo, été et automne 1940, Le Japon décide de saisir l'occasion rêvée
- Rome, été et automne 1940, Mussolini décide de prendre sa part
- Washington, été 1940-printemps 1941, Roosevelt décide de donner un coup de main
- Moscou, printemps-été 1941, Staline décide qu'il est meilleur juge
- Washington, été-automne 1941, Roosevelt décide de faire une guerre non déclarée
- Tokyo, automne 1941, Le Japon décide d'entrer en guerre
- Berlin, automne 1941, Hitler décide de déclarer la guerre aux Etats-Unis
- Berlin - Prusse-Orientale, été-automne 1941, Hitler décide d'exterminer les Juifs

Commenter cet article

inconnu 26/03/2010 18:04


vous regharder que des truc de vieux monsieur on et en 2010 vous avez ioublier pourtant vous nete pas vieu!!!!


David NOËL 28/03/2010 14:26



Merci...

En même temps, je crois que tu devrais t'inquiéter si ton professeur d'histoire-géographie ne lisait pas régulièrement de nouveaux ouvrages d'histoire ou de géographie... C'est une obligation
professionnelle de lire des livres ou des revues historiques, il faut toujours apprendre !

C'est comme quand tu vas chez le docteur. Ton docteur est obligé de lire des revues médicales, de se tenir au courant des nouveaux médicaments, sinon, c'est qu'il fait mal son métier et qu'il
faut changer de docteur !

Rassure-toi, je lis aussi des BD et des mangas, je ne lis pas que des livres d'histoire...



Zoocero 01/11/2009 21:36


Et bien! Tu m'as donné envie d'acheter ce livre! Moi qui adore tout ce qui se rattache à la seconde guerre mondiale et au nazisme. Je vais surement aller le commander à ma librairie!