Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vidéos APHG 59-62

Publié par David Noël

Chouette sortie au terril de Leforest, cette après-midi, avec ma classe de 6ème D. Toute la matinée, j'avais regardé le ciel avec inquiétude. Allait-il pleuvoir ? Finalement, en début d'après-midi, il faisait beau. Ouf...

De 14h à 15h, pendant mon heure de trou, j'en ai profité pour régler les derniers détails, rassembler mes paquets de plans et de fiches d'activités à distribuer aux élèves, préparer les boussoles - les élèves de 6ème revoient les points cardinaux et j'avais repris l'idée de Mme B..... de leur faire utiliser les boussoles pour se repérer dans l'espace - bref, je n'ai pas eu de trop d'une heure pour terminer les derniers préparatifs.

A 15h, j'étais fin prêt. M. P....., le CPE, m'avait indiqué que ce serait R... qui m'accompagnerait. Finalement, arrivé dans la cour, c'est Z...... qui avait remplacé R.... J'ai fait monter les élèves dans ma salle de classe et je leur ai fait poser leurs sacs, je leur ai distribué chacun une fiche d'activité et un plan, je leur ai demandé de prendre une pochette et un crayon et nous nous sommes mis en route, moi, à l'avant de la colonne et Z...... à l'arrière. Les élèves étaient ravis de partir se promener.

A l'aller, nous nous sommes arrêtés à tous les coins de rue. Au coin de la rue du calvaire,  j'ai expliqué aux élèves ce qu'était un calvaire. Beaucoup l'ignoraient.
Les élèves avaient leur fiche à compléter. Ils devaient compléter le trajet sur leur plan, décrire les habitations qu'ils voyaient, indiquer s'ils se trouvaient dans un quartier résidentiel, dans une rue commerçante, etc... R..... était surexcité : nous allions passer pas loin de sa maison !

Après une bonne heure et quart de marche et d'arrêts (sans arrêter et en marchant vite, le trajet se faisait en un quart d'heure...), nous sommes arrivés au pied du terril et nous avons commencé l'ascension du terril. J'avais demandé aux élèves de compter le nombre de marches et tous étaient très concentrés. J'étais en queue de colonne avec Z...... et les dernières filles du groupe, I....... et V.........

Enfin arrivés au sommet du terril, j'ai réuni les élèves et je leur ai distribué les boussoles. Munis de leurs boussoles, ils devaient indiquer quel paysage ils voyaient au nord, au sud, à l'est et à l'ouest.

Il était déjà près de 16h30 et il fallait penser à rentrer d'autant qu'au retour, les élèves devaient aller jusqu'au centre-ville pour voir l'église et le monument aux morts.

Sur la route du retour, je redescends le terril avec I......., V........ et O...... La petite O..... me sort

- C'est bien, Monsieur, à marcher comme ça, on va maigrir !

Faussement fâché, je lui ai lance :
 
- Mais pourquoi tu me dis ça à moi ? C'est honteux de parler comme ça de mes kilos en trop ! Zéro !

I....... et V........ pouffaient de rire !

Autre grand moment de rigolade avec les garçons du début de la colonne, K.... et ses copains, qui soupçonnaient que si leur copain A...... était avec les filles, c'était pour draguer C....... Intervenant dans la conversation, j'ai demandé des détails et K.... m'a expliqué qu'en fait, le petite A..... voulait sortir avec A...... et  lui fait fait jurer de ne pas le répéter.

- C'est bien, K...., au moins, on peut de faire confiance, quand on te dit un secret !

J'étais mort de rire. Quelques minutes plus tard, A..... venait me voir pour démentir la rumeur lancée par K.....

Autre moment de plaisir quelques minutes plus tard avec S.... qui me sort :

- La prochaine fois, Monsieur, je demanderai à mon père de construire un ascenseur jusqu'en haut du terril et pour redescendre, un toboggan avec de l'eau !

Le père de S.... a l'air d'être un sacré bricoleur...

- La prochaine fois, pourquoi tu ne mettrais pas plutôt des baskets au lieu de mettre des bottes, ça ne serait pas plus simple ?

Semblant de rien, il était 16h50 et les élèves commençaient à s'inquiéter : seraient-ils à l'heure pour leur bus ? Je les rassurai en leur disant que c'était presque terminé.

Devant l'église, ils m'ont facilement trouvé la mairie et sa fonction politique et l'église et sa fonction religieuse. J'ai donné quelques explications sur le monument aux morts et nous sommes repartis au collège, pile à l'heure. Tout juste le temps de monter dans la salle de classe récupérer leurs sacs que la sonnerie retentissait. Quel timing !

C'était une chouette sortie ! Merci encore à Mme B..... dont je me suis largement inspiré pour faire cette sortie, ainsi qu'à Z....... qui m'a accompagné. Pour son exploitation en classe, rendez-vous la semaine prochaine !

Commenter cet article

Florine 24/10/2010 20:02



C'était inoubliable mr ^^ En tout cas j'ai remarquer que dans vos articles les noms d'Ibtissam, Sarah et Valentine revenait souvent mdr en même temps c'étaient de sacrés phenomens mdr



manon 26/03/2010 17:32


est oui sa c etait avec nous c etait trop bien


David NOËL 28/03/2010 14:15



Content que ça t'ait plu, Manon !