Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vidéos APHG 59-62

Publié par David Noël

Entrée en classe hier à 7h55, avec une de mes classes de 5ème. Je viens de dehors où il gèle à pierre fendre et j'ouvre la porte de ma salle de classe, la salle 109 et soudain, c'est une bouffée de chaleur qui me monte au visage.

Je ne sais pas quelle entreprise a remporté le marché du chauffage dans notre collège, mais c'est une catastrophe. Dans l'aile où je fais cours, il fait une chaleur terrible, c'est un vrai sauna, je ne sais pas quelle température il fait, mais je suis obligé de faire cours les fenêtres ouvertes (pour mémoire, il faisait - 3° dehors ce matin) et la porte de la salle de classe ouverte.

Quand je n'ouvre pas la porte de la salle de classe, ce sont les élèves qui me supplient de le faire tellement ils meurent de chaud. Au début, j'étais réticent, je n'ai pas l'habitude de faire cours la porte ouverte, mais je me suis rendu compte que tout le monde le faisait et comme ce n'est généralement pas l'anarchie dans la classe, ça ne me pose pas de problème, c'est même devenu une nécessité.

Parfois, quand je me prends cette bouffée de chaleur de l'entrée en classe, il m'arrive de sortir une vanne, histoire de détendre l'atmosphère.

- Waouhhh... Quelle chaleur, c'est horrible ! Je crois que c'est fait exprès les garçons, c'est pour obliger les filles à venir en cours en maillot de bain !

Eclats de rire garantis.

Hier matin, j'ai donc varié un peu. Au moment d'entrer en classe, j'ai lancé à mes élèves de 5ème :

- Waouhhhh... Quelle chaleur ! Bon, c'est décidé, demain, je viens en classe en T-shirt, je mettrai mon T-shirt Bleach, j'enlèverai ma chemise et je me mettrai en T-shirt !

Evidemment, cette vanne que j'avais sortie hier m'était complètement sortie de la tête ce matin lorsque je me suis habillé... Sauf que ce n'était pas tombé dans l'oreille d'une bande de sourds ! Mes élèves de 5ème se sont chargés de me rappeler ma blague d'entrée en classe.

C'est ainsi que tout à l'heure, à 16h, la petite A..... me regarde dépitée et me lance :

- Monsieur ! C'est pas bien, vous n'avez pas mis votre T-shirt. Vous aviez promis !

Le B.A-BA, dans le métier de prof, c'est de tenir les promesses qu'on fait aux élèves, sinon, on n'a plus aucune crédibilité. Ce qui est valable pour les restitutions de copies est valable pour les T-shirt Bleach... J'ai donc raconté à A..... que j'avais complètement oublié mais que je porterai mon T-shirt lundi sans faute !

Ce sont mes collègues et mes autres élèves qui vont être surpris, mais l'esprit d'Ichigo Kurosaki sera avec moi... BANKAI !

Commenter cet article

Steffy 17/01/2009 20:00

Vous nous l'avez fait voir

Steffy 10/01/2009 19:52

sa tombe bien jvous ai lundi :p