Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vidéos APHG 59-62

Publié par David NOËL

Un texte tiré de Breizh-info dans mon manuel Nathan

Surprise et stupéfaction, en feuilletant mon manuel Nathan, édition 2016, pour y chercher un texte à donner en exercice aux élèves sur le thème de la croissance démographique, qui est le premier chapitre que l'on étudie en géographie en classe de cinquième.

Page 210, au-dessus d'une photo d'une piscine chinoise bondée et à gauche d'une une de l'hebdomadaire Le Point sur "la bombe humaine", je découvre une interview d'un certain Alan Weisman réalisée par Yann Vallerie et parue sur le site Breizh-info.com. Le discours d'Alain Weisman est un discours malthusien sur la surpopulation. C'est contestable, mais soit.

Mais plus que le fond du discours, c'est la source qui interroge.

Breizh-info.com est un site d'extrême droite identitaire, qui s'inscrit dans la même lignée que Fdesouche et qui se présente comme une revue de presse orientée. Le site est animé par Yann Vallerie, ancien dirigeant du mouvement d'extrême droite identitaire "Jeune Bretagne".

Un élève curieux à qui viendrait l'idée d'aller sur internet découvrir le site Breizh-info tomberait donc, entre deux publicités pour le dernier ouvrage d'Eric Zemmour ou celui de Philippe de Villiers, sur une interview de Ludivine de La Rochère, présidente de La Manif pour tous, l'annonce d'une conférence de Renaud Camus sur le "grand remplacement", un article qui dézingue Alain Minc qui vient de critiquer Marine Le Pen, ou encore l'annonce de l'arrivée de 150 migrants de Calais à Fougères. Plus loin, en rubrique faits divers, on apprend que "le violeur présumé serait un rom". En rubrique culture, Breizh-info nous présente un polar d'anticipation dont l'action se déroule en 2027 dans une "France islamisée".

La ligne éditoriale paraît claire... On est en présence d'un site d'extrême droite identitaire et xénophobe animé par des figures de l'extrême droite bretonne.

Quelle mouche a donc piqué le collègue qui s'est occupé d'écrire ce chapitre et de sélectionner des documents pour relayer une interview parue sur Breizh-info et pourquoi personne, chez Nathan, au moment de la relecture, ne s'est avisé qu'il y avait peut-être un problème à aller chercher un document sur Breizh-info ?

Question subsidiaire : si des collègues chargés de rédiger un manuel scolaire peuvent tomber dans le piège et citer, comme une source crédible, un site de la fachosphère, combien d'électeurs, combien de citoyens peuvent se laisser prendre aux pièges et adhérer au discours xénophobe et aux intoxications racistes véhiculés par l'extrême droite sur le net ? C'est inquiétant...

Commenter cet article